Conseils

L’accessibilité, éveil de vigilance et sécurité

Pour la mise en conformité de vos chantiers, certaines règles sont à respecter:

L’accessibilité des lieux recevant du public repose sur une adaptation physique et visuelle des lieux.
Utiliser les contrastes permet notamment aux personnes atteintes de déficience visuelle de se repérer, de distinguer une porte ou encore d’identifier une zone de danger.

La loi de 2005 impose le recours aux contrastes forts entre un dispositif (ex: bande d’éveil à la vigilance, nez de marche…) et son support.

Afin de sécuriser vos escaliers :

En haut de l’escalier et sur chaque palier intermédiaire, un revêtement de sol permet l’éveil de la vigilance à une distance de 50 cm de la première marche grâce à un contraste visuel et tactile. (voir bandes podotactiles grand et petit format)

Dans le cadre de l’accessibilité, les nez de marche doivent :
– Être de couleur contrastée par rapport au reste de l’escalier
– Être non glissants
– Présenter une surface contrastée de 3 cm minimum sur le plat de la marche (Voir bandes dinastair super-agrippantes)
– Avoir un débord inférieur à 10 mm par rapport à la contremarche afin d’éviter que le pied accroche.

Il est particulièrement important d’avoir une bonne visibilité de la première marche dans le sens de la descente (bord de marche contrastée) et dans le sens de la montée (bande de signalisation pour contremarche).

La première et la dernière marche de chaque volée d’escalier doivent être identifiables à la descente comme à la montée avec une hauteur minimum de 10 cm visuellement contrastée sur au moins 10 cm de hauteur.

Related Posts

Laisser un commentaire